0 produit
Votre panier est pour le moment vide !

Visiter la boutique

Le cycle de maturité du marketing

cycle maturité marketing

Alors que nous poursuivons notre enquête sur le management de la performance marketing et réalisons les interviews quali, nous confirmons ensemble à quel point la maturité des organisations en matière de marketing conditionne tout.

On ne va pas mettre en place un système de mesure de la performance sophistiqué dans une entreprise, aussi mondiale soit-elle, qui n’a pas déjà mis en place les basics d’optimisation marketing où qui se trouve engluée avec des équipes peu motivées et qui n’ont pas les bonnes compétences.

On ne va pas recommander une approche digitale 100% média sociaux à une équipe qui n’a pratiquement jamais posté quoique ce soit sur aucun réseau social.

C’est une évidence.

Mais partant de là, il est intéressant d’utiliser la méthodologie initialement développée par Carnegie Mellon et de définir les actions à mener pour permettre à chaque entreprise de progresser.

Le modèle de maturité CMMI (Capacity Maturity Model Integration) de Carnegie Mellon  n’est pas nouveau. Il est appliqué dans de nombreux contextes au delà de son terrain d’origine. Vous pouvez d’ailleurs voir comment notre partenaire Cost House l’applique au pilotage du SI . Et l’un de nos clients Advens l’a développé dans le monde de la sécurité de l’information .

Appliqué au marketing, il doit consister à faire une rapide évaluation du niveau de maturité des organisations, puis à définir l’objectif cible à atteindre, puis de développer une « roadmap » des initiatives nécessaires à la progression, et enfin à déployer les bonnes pratiques permettant d’accélérer cette progression.

Prenons un exemple. Tous les marketers savent bien qu’il leur faut prendre le virage digital. Mais qu’ils soient des pros du BtoC avec une forte culture digitale, ou qu’ils soient des novices, ils sont tous effrayés devant l’ampleur de la vague et ne savent pas par où commencer. Le flot d’informations, d’articles, de blogs, de campagnes sur le sujet est tel qu’ils sont en recherche de références et de benchmarks qui va leur permettre de développer un plan qui leur est spécifique, et qui est réalisable. Après un rapide diagnostic de leur situation et de leur marché, ils pourront se situer dans le modèle de maturité et lister assez facilement les actions à mettre en place pour avancer. Ajoutez une dose de bonnes pratiques à partager, là encore spécifiques en fonction du niveau de maturité, et voilà une organisation marketing en ordre de marche pour optimiser son marketing en la matière.

Que pensez-vous des étapes proposées ci-dessus ? Otage des agences / Construction de marques / Efficacité et expertise / Les clients au centre / Pros de la profitabilité.

Vous êtes d’accord ? Si oui, « stay tuned ». Nous en reparlerons à l’issue de notre enquête. Chiffres à l’appui.

Sans commentaire

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous !

A la newsletter de la performance marketing !
  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Livre Blanc : les process marketing B to B ou comment faire mieux avec moins.

Télécharger