Blog : Journée des Clubs Adetem 2016 : un bon cru !

JDC2016

Un bon cru que cette Journée des Clubs Adetem 2016 où étaient présentés les Best Of des 20 Clubs. Intervenants Top. Inspirations. Bons mots…. Zoom sur les 2 premières interventions menées à tambour battant par deux super women.

Re-designer la communication

Frédérique LENGLEN, Sociologue, Directrice de l’Agence de relations publiques PPR Worldwide et nouvelle co-présidente du Club Adetem Communication commence par nous proposer de « sortir du fantasme du marketer et nous confronter avec la réalité ». Elle décline la démarche Shared Value de Porter pour nous rappeler quelques vérités et nous assener de bonnes formules.

En dehors de l’usage, les signaux de la communication expressive qu’elle mentionne – l‘émotion, l’audace, l’image, l’expérience, l’empathie – ne sont pas vraiment nouveaux, mais c’est leur décuplement et l’inversion des émetteurs qui le sont. Le tout aboutissant à ce qu’elle appelle la « Sharing Communication ».

Mazda« On est passé à une communication orchestrale…Communiquer c’est entrer dans l’orchestre…Le destinataire détrône le rôle de l’émetteur. »

  • Elle cite l’exemple de la marque automobile Mazda « Rebels with a cause » : une communauté qui est devenue le cœur du brand content et où les membres sont autant acteurs que producteurs de contenus.

Ses conclusions ? L’image des marques et leur communication deviennent de plus en plus composites avec une mosaïque de créations communautaires ; ces communautés sont les co-auteurs du story-telling ; il faut sans cesse se poser la question « quelle initiative puis-je avoir pour créer du bien et améliorer la vie des gens » – ceux-ci même qui au delà d’être mes clients, sont aussi mes meilleurs acteurs de communication.

Les fondamentaux du marketing vont-ils survivre ?

Un peu trompeur ce titre car Julie THINES, Directrice Executive Education at MediaSchool Group s’empresse de dire que les fondamentaux demeurent (le positionnement, l’étude de marché, la proposition de valeur, etc…). Mais cette session est un best-of du Club Adetem Banque Finance Assurance car elle nous permet de faire le point sur l’évolution des profils marketing.

3 champs désormais incontournables pour être cador marketing :

  1. La technicité : les outils, les analytics, la connaissance du jargon et le nécessaire renouvellement des connaissances en la matière
  2. La temporalité : la fin des plans ?
  3. Le ciblage : 1to1 / Personnalisation / Suivi comportemental

Compétences MarketingSi la la gestion de projet reste dans le Top 5 des compétences recherchées par les recruteurs, les analytics et expertises techniques (social media, crm, seo, etc…) sont légion et demandent à être soit maitrisées, soit au moins démystifiées. « On ne vous demandera pas d’être data scientist dit Julie THINES, mais il vous faut savoir quoi lui demander et ce que vous pouvez obtenir des données. »

Les candidats marketing les plus performants ? Ceux qui savent utiliser les leviers du digital pour répondre aux enjeux business, qui fonctionnent en mode Test&Learn permanent et qui savent apprendre pour relever de nouveaux défis.

Et de conclure : « 50% de la connaissance acquise par un étudiant est obsolète au bout de trois ans » Avec la nécessité d’une formation permanente en format court ou même via des MOOC comme sur Coursera, ou encore FUN.

Partager cet article

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *