Blog : Marketing B2B (BtoB) : comment faire mieux avec moins ?

Courbet-le-desespere-bon

Cette question est sur les lèvres de tous les marketers ces temps-ci. Et qui faute de mieux, se retrouvent souvent à essayer de faire plus avec moins.
Plus de segments, de produits, de canaux, d’interactions, de messages, de concurrents… et la courbe est exponentielle – au grand dam des marketers.

Et en face, un seul gros MOINS : moins de ressources.

Des budgets au mieux stables, voire coupés ; et des équipes qui n’augmentent pas à la vitesse espérée ou qui manquent de certaines nouvelles compétences.

On en revient donc toujours à la même question : comment améliorer le ROI marketing ? C’est à dire augmenter l’efficacité du marketing d’un côté (le « R » dont je parle à longueur de temps sur ce blog), et optimiser les ressources nécessaires de l’autre : le I.

Les ressources nécessaires, justement. Comment faire mieux avec moins ?

Côté budget marketing, c’est d’une part investir sur la base d’un plan marketing qui assigne des objectifs chiffrables et permet d’allouer les ressources en conséquences, et d’autre part gagner en agilité pour pouvoir, au fil de l’année, réallouer les ressources d’un programme à l’autre : désinvestir sur ce qui a déjà atteint les objectifs ou ne marche pas, réinvestir sur les programmes qui marchent bien ou sont plus porteurs.

Côté équipes, c’est non seulement avoir les bonnes compétences, mais aussi bien organiser le travail collaboratif. Orchestrer les différentes disciplines, les différents départements en interne, et tous les intervenants externes, des agences aux cabinets d’étude et autres prestataires est devenu un enjeu majeur.

La productivité marketing n’est plus un gros mot !

Pour agir sur ces deux leviers, le marketing doit donc améliorer sa productivité qui se mesure aux temps passés, aux délais et aux coûts par action. Et qui repose avant tout sur une mutualisation des contenus et sur un travail collaboratif parfaitement huilé.

Pour y parvenir, il existe un vrai bon moyen : formaliser les process marketing qui permettront définir les rôles et responsabilités de chaque intervenant et d’identifier chaque étape. Et ce pour pouvoir les optimiser, les réduire et/ou les accélérer.

Un travail qui doit être réalisé pour chaque type d’actions qui jalonnent le job des marketers : du stratégique (le plan marketing, le budget marketing, un lancement produit ou encore l’indispensable process de lead generation et de management des leads) – à l’opérationnel (de la campagne multicanal à l’emailing, du webinar à la production de contenus tels que les études de cas).

Oh la la, direz-vous… pas le temps de se poser pour faire tout ça. Et est-ce que ça vaut vraiment le coup ? Pour vous répondre, nous avons 3 bonnes nouvelles :

  1. Vous pouvez avancer très vite sur ce sujet en partant de modèles de process pré-formatés que nous proposons désormais en ligne et que pourrez facilement éditer.
  2. Vous devriez obtenir rapidement des résultats (des quick wins comme nous les appelons), notamment si vous commencez par des process simples.
  3. Vous pouvez aussi être guidés pas à pas et comprendre le pourquoi et le comment en lisant notre nouveau livre blanc sur le BtoB : Les Process Marketing B2B, ou comment faite mieux avec moins.

Partager cet article

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *