Blog : La Brand Experience, nouveau graal du marketing

EmakinaBrandExperiencePlatform

« Seules les marques ayant compris que leur nouveau critère d’évaluation sera le rapport Expérience/Prix et non plus le rapport Qualité/Prix, sont celles qui gagneront demain.» dit Manuel Diaz ce matin en introduction de la conférence de presse Emakina.

L’agence a dévoilé en effet aujourd’hui une méthode inédite de management des marques : la Brand Experience Platform© et publie pour la première fois un tout nouvel indicateur d’appréciation des marques d’un secteur, le Brand Experience Score©.

Après le marketing de l’attention dont l’agence fut le précurseur il y a maintenant cinq ans,  les choses ont changé… bienvenue à l’ère de l’expérience, donc.

Une méthode + un indicateur

Emakina a travaillé deux ans sur cette méthode que Jérôme Piot, patron de la stratégie, qualifie d’unique et de « particulièrement efficace pour concevoir et piloter le parcours d’expérience. »

La méthode consiste à permettre aux marques de définir un contrat d’expérience, qui met bien évidemment le client au centre et repose sur 4 axes : l’expérience attendue (insights consommateurs), projetée (le discours), vécue (la réalité) et partagée (la réputation).

A partir de là, Emakina a défini un indicateur, le Brand Experience Score© qui mesure la performance des marques au prisme de l’expérience. Celui est calculé à partir de cette formule :

Taux de souvenir des points de contact X l’efficacité de chacun des points de contact
(Taux d’utilité + taux d’agrément + taux d’incitation à utiliser le produit)

Wave 1 : la preuve de la démarche

Et l’agence de dévoiler la première étude sur cet indicateur appliqué au marché des cosmétiques.
La Wave 1 a interrogé 3000 femmes sur 15 marques de soins du visage.

Si Dior, Channel et Lancôme occupent la 1ère place du podium, il est surprenant de voir que ce n’est pas seulement en raison de leur puissance publicitaire, mais aussi en grande partie au travers des expériences vécues et partagées. L’Occitane et Clarins sont les plus grandes surprises de ce classement que je vous laisse découvrir ici.http://www.brandexperienceplatform.fr/#etude

Expérience ou émotion ?

Après un film magnifique (cette voix….), Nicolas de Dampierre, patron de la création chez Emakina, vient partager son enthousiasme par rapport à l’expérience « qui est la grande sœur de l’émotion » dit-il. La première est riche, dans la durée, inclue la connaissance et surtout la pratique. L’émotion quant à elle, graal des publicitaires depuis le début, est furtive, plus difficile à reproduire.

Il voit l’expérience comme enjeu unique des marques aujourd’hui et cette méthode une occasion de diriger l’énergie créative « le tonus créatif » au bon endroit.

Emakina_Bain_Citation_BrandExperiencePlatformQu’en est-il pour le B2B ?

Nul doute qu’il n’est pas nécessaire d’être glamour pour avoir besoin de passer à la Brand Experience Platform. Les entreprises, petites ou grandes, qui s’adressent à des professionnels, grands comptes ou artisans sont aussi des marques. Comme les autres, elles ont besoin de piloter l’expérience de leurs clients et d’avoir une vision stratégique des points de contacts qui composent la relation client.

Ces entreprises doivent savoir reconquérir le cœur de leur écosystème, de l’utilisateur à l’acheteur, du décideur au partenaire, etc.

A suivre donc…. en commençant par télécharger l’extrait de l’étude et comprendre de quoi il retourne.

Partager cet article

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *